France Culture « Matins d’été » épisode du mercredi 6 juillet 2022 par Guillaume Erner: « L’Hôpital en réanimation »

L’hôpital en réanimation

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/l-invite-e-des-matins-d-ete/l-hopital-en-reanimation-6110303

Résumé

99% des hôpitaux ont peur de manquer de personnel cet été. Le symptôme d’une crise de gestion et de financement aggravée par l’épidémie de Covid-19. Mais cela fait plus de vingt ans que l’administration et les soignants sont en conflit sur son organisation. 

avec :

Bernard Granger (Psychiatre à l’hôpital Tarnier), Frédéric Pierru (chercheur en sciences sociales et politiques au CNRS et à l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) à Rennes).

En savoir plus

Pour parler des enjeux qui touchent l’hôpital en crise, Guillaume Erner s’entretient avec Frédéric Pierru chercheur en sciences sociales et politiques au CNRS et à l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) à Rennes, auteur de La casse du siècle : à propos des réformes de l’hôpital public (ed. Raisons d’agir) et Bernard Granger, psychiatre à l’hôpital Tarnier à Paris, auteur de Excel m’a tuer : L’hôpital fracassé (ed. Odile Jacob, 2022).

La crise de l’hôpital s’annonce sévère cet été, mais elle ne date pas d’hier, selon Frédéric Pierru : « on voit bien que les urgences ne sont que le point d’ajustement de tous les dysfonctionnements. Ce qui est frappant dans la succession de ces rapports, c’est qu’on voit qu’on est toujours dans la crise des urgences, si j’ose dire. Ce n’est même plus une crise. C’est un état de débordement quasi structurel. »

Sur la « mission flash » mise en avant par le nouveau gouvernement Borne, Bernard Granger reste sceptique : « Le fond du problème, c’est qu’il n’y a pas assez de médecins et je ne dirais pas qu’il y a trop de malades. Mais les malades, ils sont là. Il n’y a pas assez de médecins pour des raisons très anciennes, et donc il y a des engorgements et l’engorgement des urgences. Les urgences sont devenues la voie finale commune de tout ce qui ne va pas dans ce système et notamment la crise de la démographie médicale. »

« Tous les systèmes de financement hospitalier ont des défauts et des qualités, selon Frédéric Pierru. Mais là, on est entré dans une ère de complexification qui confine à l’absurde. » L’avènement de l’hôpital-entreprise clive les médecins et les administrations. Pour Bernard Granger « Il y a une totale opposition entre l’éthique médicale et ce qu’est devenu l’hôpital, c’est-à-dire l’hôpital-entreprise où on s’intéresse aux recettes et aux dépenses et on essaie d’optimiser les recettes, de comprimer les dépenses. »

Un système qui laisse place à des prestations privées de cabinets de conseils, selon Frédéric Pierru : « l’hôpital-entreprise ou l’hôpital-usine a une vocation. C’est qu’il crée toute une industrie autour de lui. » À laquelle les cabinets de conseils privés participent, sans que leurs prestations soit un gage d’amélioration des services hospitaliers selon Bernard Granger « Ce qui est frappant, c’est qu’en effet les cabinets de conseil sont payés avec de l’argent public et donnent de mauvais résultat ».

À lire aussi : Hôpital : peut-on encore éviter la crise annoncée cet été ?

7 juin 2022

Publié par jscheffer81

Cardiologue ancien chef de service au CH d'Albi et ancien administrateur Ancien membre de Conseil de Faculté Toulouse-Purpan et du bureau de la fédération des internes de région sanitaire Cofondateur de syndicats de praticiens hospitaliers et d'associations sur l'hôpital public et l'accès au soins - Comité de Défense de l'Hopital et de la Santé d'Albi Auteur du pacte écologique pour l'Albigeois en 2007 Candidat aux municipales sur les listes des verts et d'EELV avant 2020 Membre du Collectif Citoyen Albi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s